François Malingrëy, coup de cœur des Beaux-Arts Magazine

Art Paris Art Fair 2021

→ Informations : info@lefeuvreroze.com

 

Dans le nouvel édifice du Grand Palais Éphémère, Art Paris ouvre le bal des foires avec une 23e édition riche de 140 galeries. Parmi elles, des mastodontes et des émergentes, des Françaises et des internationales, des accrochages collectifs et des solo shows inoubliables... Et, il faut le dire, beaucoup de peinture ! Comment s'y retrouver, qu'y voir en particulier ?

 

Le plus magnétique : François Malingrëy chez Le Feuvre & Roze

Avant même le jour de l’ouverture, la galerie avait vendu (presque) toutes les œuvres du jeune prodige François Malingrëy (né en 1989). C’est dire le succès de ce peintre diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg et auteur de visions sombres, mélancoliques, où les personnages adoptent d’étranges postures figées. Il pioche ses modèles parmi ses amis et sa famille. Ses décors, enfermés, sont imprégnés du récent confinement : lui qui avait signé début 2020 une série de peintures en extérieur nous convie ici dans l’intérieur grisâtre d’appartements où les enfants pleurent et boudent, où les femmes regardent pensivement par la fenêtre – et, semble-t-il, vers le vide. Quelques peintures sur bois découpé invitent sur le mur un cheval, le reflet d’enfants dans l’eau… Un ensemble prodigieux, qui se poursuit entre les murs de la galerie Le Feuvre & Roze, dans le 8e arrondissement.

 

Source : Beaux-Arts magazine

par Maïlys Celeux-Lanval "La foire Art Paris en 7 stands coups de coeur"

Septembre 21, 2021
29 
sur 79