Franck Noto a.k.a.

Zest

Né en 1980

Vit et travaille à Montpellier (FR)

Télécharger la biographie

biographie

Franck Noto, alias Zest, fait partie de cette première vague d'artistes qui a popularisé le graffiti dans le Sud de la France. Basé à Montpellier, il a très tôt, avec son groupe TDM, établi des ponts entre le monde illégal du graffiti et les mairies, les institutions tendant par là à faire entrer sa peinture dans le plus de sphères possibles tout en la pérennisant. Ainsi sont nées dans toute la ville de Montpellier des fresques commandées ou du moins autorisées par la Mairie, les associations municipales et les partenaires privés. Cette approche, rare à la fin des années 90 et au début des années 2000 démontrait qu'en plus de l'envie de rendre son œuvre pérenne, Noto se percevait déjà comme peintre et non simplement graffeur. Le dessin et la réalisation de personnages dans ses fresques illustre également cela. Franck Noto (Zest) a très tôt décidé d'aller au-delà de la lettre. À l'entame des années 2000, l'atelier prend de plus en plus d'importance dans son travail et il sera invité à exposer pour la première fois en 2006. Le Street Art n'en est alors qu'à ses balbutiements et, surtout hors de Paris, les artistes issus du graffiti sont peu invités en galerie. Mais la scène est vive et l'enthousiasme croissant. Franck Noto ne cesse donc de développer sa pratique d'atelier, tout en continuant à peindre dans la rue. C'est naturellement que dans ses premières œuvres sur toile les lettrages et les personnages apparaissent. L'utilisation d'une gamme chromatique "acidulée" que l'artiste a toujours revendiquée, est présente également dès le départ de sa pratique d'atelier. Puis, au fil des ans, le style de Franck Noto s'affirme et les contours de ses lettres et de ses personnages disparaissent pour laisser place à celles qui seront désormais au centre de ses œuvres : l'abstraction et l'énergie.

Aujourd'hui, les peintures de Franck Noto (Zest) sont construites autour de l'idée de couches et peuvent prendre des formes très différentes. Fonctionnant par série, il remplace la précédente par la suivante, ne répétant jamais une période qu'il sent achevée. Sans rien renier bien-sûr, il explore son potentiel créatif, innove dans les techniques et laisse parler son talent de coloriste. La force de Noto réside dans l'attractivité de ses peintures. Elles sont séduisantes, colorées, joyeuses, à l'image de leur auteur et de son environnement. Mais derrière cet aspect simpliste se cache une construction plus complexe. Une recherche technique mêlant aplats, fixations successives, grattage afin de dévoiler telle ou telle partie, de faire apparaître telle ou telle couche de peinture, avec toujours le geste de l'ancien graffeur. La pulvérisation, nécessairement réalisée en un trait et qui interdit donc l'erreur, vient apporter sa spontanéité à la composition ; lui donner vie en quelques sortes. Car c'est bien de vie dont il s'agit ici, les couches étant conçues par Franck Noto comme une illustration de la complexité propre à la personnalité de chaque individu. Noto parle également des couches comme la représentation des expériences que nous accumulons. Chacune est finalement, dépendante de la précédente et de la suivante, elle ne pourrait exister seule, être seule l'œuvre tout comme nous nous construisons grâce à notre vécu. Nous évoluons sans cesse et sommes plus que notre apparence. C'est exactement ce que représentent les œuvres de Franck Noto.

Jonathan Roze

Texte publié en préface du catalogue de l'exposition personnelle de Franck Noto

"Traits de caractère"

2020 - Galerie LE FEUVRE & ROZE